Viabilidade

«Sing the World» a été conçu depuis sa racine pour que toute école puisse le réaliser. Les coûts du projet sont pris en charge par les institutions locales, publiques ou privées, les mairies, ainsi que par le produit de la vente des DVD à la communauté éducative dans son ensemble. Il est important de souligner que l'achat du DVD par les parents est totalement libre et ne constitue en aucun sens une condition pour la participation de leurs enfants dans le projet.

En tant que projet intégrateur, «Sing the World» vise à atteindre le plus grand nombre possible d'enfants et de jeunes sans distinction de race, religion, condition sociale et économique. Tous les élèves, sans exception, doivent tirer parti de cette expérience englobant la musique, le chant, les nouvelles technologies, le son, la lumière, la scène ...

 

Pour autant, le fait que les parents n'ont pas les moyens d'acheter le DVD ne doit jamais être un argument pour que le projet soit « jeté par terre ». Il faudra, au contraire, créer des conditions pour que «Sing the World» puisse être réalisé. Et cela dépend en grande partie de la motivation et de la détermination de l’école pour mener le projet. 

 

Cela dit, et ayant pour ​base notre vaste expérience dans la viabilité du projet dans des centaines d'écoles dans différents pays européens, nous avons énuméré ci-dessous un ensemble d'aspects qui sont pour nous essentiels à la réussite et à la viabilité du projet "Sing the World» dans une communauté éducative:

 

1 L'école doit assumer l'engagement d'une forte diffusion du projet parmi les parents, en utilisant les voies suivantes : 

 

a) Présenter le projet lors d'une réunion des parents. 

b) Publier un article introduisant le projet sur ​​la page de l'école et sur ​​les réseaux sociaux. 

c) Divulguer le projet sous forme de reportage sur le journal local et / ou à la radio. 

d) Placer des affiches «Sing the World» dans des endroits stratégiques dans toute l'école. 

 

2. Non moins importante est la prise de conscience des enseignants eux-mêmes, puisqu’ils sont les interlocuteurs directs des parents. 

 

3. L'école doit chercher les potentiels partenaires locaux, soit publiques soit privés, qui peuvent soutenir le projet avec un financement, au moyen d’un accord de caractères homologues, en utilisant la publicité dans l'édition d´un DVD. 

 

4. De la même manière, en tant que responsable par le développement socio-culturel des arrondissements et des populations, le gouvernement local – la mairie - doit être contacté afin d'étudier la meilleure façon de viabiliser le projet.